Mitsuba – Aki Shimazaki

Hier, j’ai repris la pentalogie d’Aki Shimazaki « Au coeur du Yamato » et je me suis de suite replongée dans les rues de Tokyo avec Monsieur Aoki et Yuko et il me tarde de poursuivre leur histoire. C’est beau, c’est à méditer, c’est traduit par Shimazaki, elle même. J’avais déjà adoré « Le poids des secrets » et je sens que ce sera la même chose pour cette saga-ci. Vous connaissez Shimazaki ?
Avec Mitsuba, on en apprend un peu plus sur la culture japonaise et principalement sur le monde du travail.
Au Japon, les employés (surtout les hommes) doivent être investis à 100% dans leur job s’ils veulent progresser et monter les échelons. C’est donc l’histoire de plusieurs hommes qui se retrouvent en plein dilemme qu’Aki Shimazaki va nous conter. Celui de devoir choisir entre le travail et la famille.
Au coeur du Yamato, ce sont plusieurs destins qui s’entremêlent. Beaucoup de choix, beaucoup de secrets, beaucoup d’amour. Comme dans la première pentalogie d’Aki Shimazaki, je retrouve ce mélange de sentiments qui m’avait déjà beaucoup plu.

25 April 2018

RELATED POSTS

2 Comments

  1. Reply

    Gwen Aime

    18 April 2018

    Je suis totalement de cet avis !
    Ce qui me frappe également, c’est aussi cette pudeur des personnages que je ressens, ainsi que la délicatesse de l’écriture quels que soient les thèmes abordés : c’est comme un petit bonbon…

    • Reply

      admin3307

      25 April 2018

      C’est vraiment comme ça que je qualifierais l’écriture de Shimazaki 🙂 ! Un vrai petit bonbon !

LEAVE A COMMENT